top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurIsabelle DEAT

GPT


Bonjour à tous mes très chers lecteurs en cette belle journée d'avril ensoleillée et froide ! Je commence par remercier les curistes de la Détox "tout est permis" qui m'ont suivi pendant ces 4 jours. Cela m'a vraiment fait plaisir de vous retrouver, de cuisiner pour vous et de recevoir tous vos messages d'encouragements et de félicitations. Ce fut un réel plaisir ! Cuisiner est véritablement un moment où je suis déconnectée de la réalité, je suis dans l'écoute de tout ce qui m'appelle pour créer mes petits plats. Même si le stress ou plutôt l'envie de se surpasser est présente je suis sur un petit nuage. Je remets en question mon expérience culinaire à chaque instant. Comment satisfaire celui qui va découvrir mon plat? Je me rends bien compte de la confiance que vous m'accordez, car personne ne connait le menu du soir ! Alors vraiment avec toute ma sincérité merci de votre participation et de vos 👍 ! De la cuisine au sujet dont je voudrais parler il n'y a pas vraiment de lien quoique ... Les jeunes et les moins jeunes vivent avec et à travers le téléphone, les réseaux sociaux et j'en fais partie. Absorbée, happée comme tout le monde, mon téléphone ne me sert pas qu'à prendre des nouvelles de mes parents. Je m'interroge aujourd'hui suite à une information que j'ai entendu concernant le suicide d'une personne qui conversait essentiellement avec ChatGPT. Autant dire que je ne connaissais pas -oui je fais partie des vieillissants- et j'ai commencé quelques recherches. Je n'ai pas approfondi le sujet, cela ne me passionnant pas mais il faut bien être au courant de tout pour ne pas se faire piéger. Bien sûr les infos sur le sujet tombent toutes seules sur votre écran dès que vous y pensez ... et j'ai donc regardé et écouté une personne développant le sujet de l'auto GPT. Ce que j'ai compris, c'est qu'il s'agit d'une application expérimentale qui permet d'obtenir des informations selon les critères fournis par l'utilisateur, comme par exemple : la recherche d'un logo pour une entreprise. On peut modifier les critères au fur et à mesure pour améliorer le résultat. Ancienne de la publicité, je me suis dit que cela aurait réduit de nombreuses heures de travail ... mais aussi de nombreux échanges entre nous et donc des diners ! Je continue ma vidéo et j'apprends ce qu'est l'AGI : une intelligence générale artificielle, et que l'on peut mandater un agent pour réaliser le travail à notre place (ex ci-dessus). Il peut réaliser toutes les tâches intellectuelles à notre place et en y ajoutant des paramètres, on le modèle selon ce que l'on attend de lui. Puis la personne parle de l'IA comme étant une conscience humaine, là je commence à avoir un peu peur. Puis il décrit ce qu'est la pensée LLM qui peut sembler être des expressions humaines mais qui sont en fait des algorithmes d'apprentissage d'après des modèles de langage utilisé. OUF ! Mais bon il explique quand même que ce "truc" peut prendre ses propres décisions, raisonner et même corriger ses propres erreurs. Wahoo mieux qu'un humain non ? Je pense que je suis très réductrice dans la présentation, mais j'ai quand même retenu que 1) l' IA = conscience humaine et 2) tu n'as plus besoin de penser la machine le fera à ta place. L'action humaine sera d'entrer certains paramètres, et certains modèles pour créer son interlocuteur. Demain au lieu de parler à un humain tu t'adresseras à un robot, car je pense que l'ordinateur sera dépassé et que l'on créera son robot à l'image que l'on souhaite, et cela deviendra notre copain comme dans la guerre des étoiles et on pourra le régler pour qu'il soit drôle, perspicace ou ... violent. Car au final c'est toujours la même histoire, cela peut devenir un outil interessant, permettant d'accroitre nos potentiels, ou il nous remplacera complètement, ou il servira à nous maîtriser, nous anéantir selon la façon dont il sera utilisé et par qui ! Imaginez vos enfants rentrant de l'école avec un devoir à faire ... simple. Il le demande à son IA et hop il est envoyé à la prof qui le corrige en le soumettant à son IA. J'ai emprunté cet exemple à Gislaine Dubosq que je trouve pleine de bon sens et qui nous remet les pieds sur terre. A chacun de voir ce qu'il fera de tout cela, mais n'oubliez quand même pas que vous êtes des humains à haut potentiel énergétique non utilisé et que nous avons beaucoup de choses à explorer. J'ai remarque que même les petits enfants ne posent plus de questions. Vous savez : pourquoi les arbres poussent ? pourquoi le soleil est là ? est ce qu'il n'y a que nous dans cet espace ? et d'ailleurs qu'est ce que c'est cet espace ? qui suis-je exactement? ... Et en grandissant l'école qui était une porte d'ouverture à l'interrogation, à l'échange, à la découverte de soi, de l'autre aussi, à l'apprentissage, à l'ouverture sur le monde (même s'il y avait déjà beaucoup à revoir) est maintenant une porte fermée et ce n'est plus un endroit où l'on peut s'épanouir. Et je remercie les professeurs qui sont encore dans la volonté de transmettre, la joie d'enseigner leur connaissance en laissant la liberté aux étudiants de pouvoir en discuter et même de ne pas en être d'accord. Un de mes professeurs m'a dit récemment "j'ai enseigné à des universitaires de grandes écoles, le français et la philosophie. Je leur apportai mes connaissances en leur disant de ne pas me croire, que ce que je donnais était bien sûr un travail bien fait et organisé, mais que j'apportais mon regard et donc il était important qu'ils apportent le leur" Il ne faut pas perdre cela ! Ci dessus une vidéo d'un professeur ... à écouter +++ J'ai été un peu longue alors merci si vous m'avez lu jusque là et posez-vous, mains vers le ciel et réfléchissez à .... ce qui vous inspire ici sur cette merveilleuse terre A tout bientôt mes chers amis


29 vues

Posts récents

Voir tout

Brèves

Comments


bottom of page